Sol

Sable stabilisé

Sommaire

Terrain de loisirs avec sol en caoutchouc ou sable stabilisé

Le sable stabilisé appartient à la famille des matériaux compactés, utilisés pour revêtir habituellement les espaces publics, les aires de jeux pour enfants ou jeux de boules, et aussi certains stationnements. Il est idéal pour recouvrir des zones ou espaces à connotation naturelle forte.

Deux types de sables stabilisés

On le trouve souvent sous le nom de « Ghorr » ou « sablé » pour les sables stabilisés mécaniquement, ou encore sous l'appellation « stabilisé » lorsqu’ils le sont avec un liant.

Les sables stabilisés mécaniquement sans liant

Ces sables créent des surfaces poudreuses, de différentes couleurs en fonction de leurs origines. La stabilisation est obtenue par compactage. Ils sont imperméables, à l’exception du Ghorr du Bordelais, qui perd néanmoins sa perméabilité avec le temps.

Ces sables ne peuvent pas être mis en place sur des espaces en pente ou à proximité de certains ouvrages pour éviter le colmatage par les eaux de ruissellement. D’ailleurs, l’aménagement de regards décanteurs est recommandé pour permettre de collecter les sables.

Le confort est satisfaisant, sauf en cas de pluie où des flaques d’eau peuvent se créer. Son usage est donc à proscrire près d’ouvrages infiltrant les eaux de ruissellement.

Ce revêtement est à proscrire pour les rollers, fauteuils roulants et tous véhicules à cause de sa forte tendance à l’érosion ; il est plutôt préconisé pour les aires de jeux, squares, parcs, et les allées en général.

Seul le nettoiement au râteau est possible. Il est nécessaire de le griffer au moins une fois par an pour lui conserver toutes ses qualités, l’idéal étant de le remplacer tous les deux ans dans les espaces publics. Son remplacement s’opère facilement, il est rapide et peu onéreux.

Les sables stabilisés avec liant

Il s’agit d’un matériau imperméable, compacté mécaniquement mais dont la stabilité est renforcée par l’utilisation d’un liant ajouté au sable.

Ce sable est également appelé « sable stabilisé renforcé ». L’utilisation d’un liant permet d’obtenir un sable moins poudreux. Ce sont des liants dits « hydrauliques », composés de ciment, de chaux ou de pouzzolane. Il existe aussi des liants résines ou polymères permettant un renforcement encore plus important.

Le liant rend le sable plus rigide, sa durée de vie est donc plus grande.

Les rejets de sables dans les systèmes d’assainissement sont quasi nuls. Le sable stabilisé s’apparente à un béton très faiblement dosé mais son aspect est très différent, beaucoup plus naturel.

Son remplacement s’opère facilement. Il est plus onéreux que le « sans liant ».

Note : un liant hydraulique est une matière minérale qui, mélangée à de l’eau, a la propriété de durcir ; c’est ce qu'on appelle la prise hydraulique (par exemple la chaux, le ciment, la pouzzolane).

Avantages et inconvénients du sable stabilisé

Avec ou sans liant, le sable stabilisé possède les mêmes avantages et inconvénients, mise à par la plus grande résistance à l’érosion du stabilisé avec liant qui lui permet d’être plus carrossable.

Avantages

  • Des aménagements très naturels.
  • Une grande variété de teintes qui lui permet de s’intégrer à son environnement.
  • Il s’associe facilement aux bétons comportant les mêmes granulats.
  • Son confort sonore est apprécié.
  • Il est économique et de mise en œuvre rapide.

Inconvénients  

  • Il est moins pérenne que les autres matériaux liés tels que les bitumes, bétons drainants etc.
  • Il doit être entretenu souvent pour éviter les tassements ou les ornières sur les zones à forts passages.
  • Il nécessite notamment un entretien contre les herbes et mousses.

Comment poser du sable stabilisé avec liant ?

  1. Préparer le sol est très important pour assurer une bonne stabilité au revêtement. Tout d’abord, il faut décaper le sol existant sur une épaisseur d’au moins 15 à 25 cm suivant la nature du terrain.
  2. Étalez une sous-couche (ou grave) non traitée de granulats 0/20 ou 0/31 préalablement humidifiés.
  3. Étendez le sable (granulométrie de 0/6 sur une épaisseur de 5 cm ou 10 cm par exemple). La mise en œuvre s’effectue à la main ou à la niveleuse. Le compactage se fait de préférence sans vibrations. Évitez de travailler par temps froid (moins de 5 °C), et dans tous les cas en période de gel. Une protection de la surface est recommandée en cas d’intempérie, y compris en cas de pluies. Après la prise du sable stabilisé, la pluie n’est plus gênante.
  4. Attendez 10 jours avant de circuler sur les zones carrossables.

Le sable est malléable pendant environ 6 heures, grâce au liant qui est à prise lente. Le transport se fait par camion malaxeur standard ou équipé d’un tapis.

Bon à savoir : si vous passez par une entreprise pour réaliser vos travaux, certaines acceptent que le client exécute lui-même le fond de forme à condition de respecter leur cahier des charges pour la poursuite de l’opération.

Prix de revient au mètre carré

Divers prix sont constatés en fonction du sable :

  • Sans liant, il faut compter autour de 6 à 8 euros/m² ;
  • Stabilisé renforcé avec liants hydrauliques chaux : de 7 à 9 euros/m² ;
  • Avec liant pouzzolane : de 13 à 18 euros/m² ;
  • Avec liants résines ou polymères : 25 euros/m².

Faites réaliser des devis multiples.

Où trouver du sable stabilisé ?

Auprès des entreprises spécialisées dans les revêtements de sol extérieurs et des fournisseurs de matériaux de construction.

Ces pros peuvent vous aider

Liens rapides